Qui suis-je ?

En très résumé :

  • Papa x2 ;
  • Geek/nerd (je démonte tous les serveurs que je croise, et il m'arrive de clavioter en dormant) ;
  • 200% défenseur des logiciels libres (même si je dois avoir un vieux Windows qui traîne dans un coin pour les soirées jeux...) ;
  • Bavard invétéré (ça se voit à la longueur de mes articles, mais c'est encore pire autour d'un café !) ;
  • J'adore apprendre des autres, transmettre mes modestes compétences, et débattre pendant des heures sur tout et rien ;
  • Et j'adore aussi, en vrac et de façon non-exhaustive : le steampunk, le cyberpunk, la SF, la science, la musique, l'histoire, la géographie, la cuisine, le jardinage (bio), les trains, les Pokémons et les poneys.


Pourquoi un blog ?

 

Dans le fond, pour 2 raisons principales :

  • Contribuer, à ma très modeste échelle, au nécessaire brassage des idées, des témoignages, des pensées qui doivent nourrir le monde pour permettre l'épanouissement individuel et sociétal dont nous avons tous besoin ;
  • Et écrire.

J'aime écrire, mais je manque cruellement de temps. J'ai écris, étant jeune, et puis pour tout un tas de raison j'ai arrêté. Par peur, peut-être, des retours, des critiques. J'ai eu quelques blogs, aussi, mais fermés les un après les autres car trop... "impersonnels", finalement (essentiellement des plateformes gratuites).

Mais depuis quelques temps, à force d'échanger et de rencontrer de nouvelles personnes (dans des salons, sur Mastodon, etc), l'envie est revenue. Durera-t-elle ? J'espère bien :)


Côté vie privée

 

Je suis un farouche défenseur de la vie privée et de la liberté d'opinion et d'expression. Parce que j'en ai les compétences, ma dépendance aux GAFAMs a fondu comme neige au soleil depuis une dizaine d'années, et j'essaye de sensibiliser et accompagner au maximum les personnes de mon entourage qui souhaitent également prendre cette voie. Point de Facebook chez moi, et hors de question que mes enfants se retrouvent "epinglés au mur" d'un proche qui ne respecterait pas cette liberté.

Un autre exemple : je n'ai aucun outil de statistiques sur ce blog, et je n'en mettrai aucun en place. Je considère que cet espace est public, vient qui le veut, en toute liberté et sans devoir rendre de comptes à qui que ce soit. Et si personne ne vient, ce n'est pas non plus un problème : Internet est vaste, mon ilot solitaire est tout aussi bien à prendre le soleil au gré des flots de données :)